Rechercher dans le site
Login

Le login est attribué automatiquement lors de l'adhésion à la FAMCO!

Dernière mise à jour:
22-10-2018

 

Chantiers en cours

 

Dans cette section, la FAMCO fait le point sur les principaux dossiers actuellement en cours, en présentant brièvement les enjeux, en rendant disponibles les documents nécessaires à leur compréhension. Bien entendu, tout n'est peut-être pas facile à comprendre vu la complexité des problématiques...

...N'hésitez donc pas à nous contacter si vous avez des questions ou commentaires!



Newsletter octobre 2019

Chèr-e-s Collègues,

 

La Fédération des Associations des Maîtres du Cycle d'Orientation vous remercie de prendre quelques minutes pour parcourir les informations ci-dessous. Nous nous adressons exceptionnellement à l'ensemble des maîtres.


Bureau de la FAMCO

 

La FAMCO a un nouveau bureau.

Découvrez-nous !

Vous trouverez en lien une présentation du bureau

 

Comment fonctionne la FAMCO ?

 

La FAMCO regroupe une fois par mois les délégué-e-s de chaque établissement.

Ces assemblées des délégués, organes décisionnels de l'association, favorisent les échanges et débouchent sur des prises de position.

Découvrez les délégués de votre établissement !

 

Votre école n'a pas encore de délégué-e-s et cela vous intéresse de participer, contactez-nous.



A quoi sert la FAMCO ?

 

La FAMCO s'engage pour une école de qualité pour toutes et tous !

Nos actions sont nombreuses.

Découvrez nos différentes actions.

 

Devenir membre

La FAMCO a besoin de vous et de votre engagement !

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids dans les négociations que nous menons avec la DGEO et le DIP.

Aidez-nous à construire l'école de demain !

Si vous ne l'êtes pas encore (ou plus), (re)devenez membre !




L'actualité au CO

Rentrée stable au CO, avec des statistiques officielles qui ne s'écartent pas de celles des dernières années. Cette stabilité nous inquiète cependant, car les effectifs par classe restent élevés (quelle souplesse en vue des réorientations de fin de T1?) et ne tiennent toujours pas compte, ni des stages (CLAC, CLI), ni de l'intégration d'élèves à besoins spécifiques, ceci malgré la volonté affichée d'implémenter "l'école inclusive". En outre, dans une perspective de moyen terme, aucune construction de bâtiment ne semble préparer l'arrivée d'élèves annoncés plus nombreux dès ces prochaines années.


Quelques nouveautés, tout de même, avec:

- des camps "fortement recommandés", suite à l'arrêté du TF qui empêche de les intégrer à l'école obligatoire si l'état ne prend pas en charge leur financement;

- la promesse d'une évaluation du "nCO" et l'espoir d'en atténuer certains dysfonctionnements;

- le chiffre de 900 élèves par établissement qui deviendrait le standard à l'avenir (dans quels bâtiments? dans quels baraquements?)


Une stabilité à surveiller, donc, et que nous espérons participer à modeler pour un Cycle d'Orientation qui puisse accueillir tous les adolescent au plus près des besoins de chacun. Un communiqué de presse dans le cadre la FEG a été diffusé à l'occasion de la rentrée.



 

Enjeux cantonaux

 

La FAMCO est très active au sein du Cartel Intersyndical pour que les intérêts des employé-e-s soient défendus et que l'Etat-employeur prenne ses responsabilités. Depuis plusieurs années, deux objets très importants pour nous tendent à s'enliser, faute de solution politique.


- SCORE: Il s'agit de la refonte globale du système salarial de la fonction publique. Le projet présente un nombre bien trop important d'imperfections et de zones d'ombre. Le nouveau Conseil d'Etat a relancé un cycle de négociations...


- CPEG: Notre caisse de pension n'est pas assez capitalisée en regard des normes fédérales. La réforme de 2012 n'est pas suffisante. Même si la caisse est parfaitement gérée et ses rendements excellents, de nouvelles modifications semblent nécessaires. Deux projets de loi et une initiative sont en concurrence pour régler le problème, qui devient très urgent...


De plus, le projet de budget 2019 et, surtout, le plan financier quadriennal (PFQ), montrent que le nouveau Conseil d'Etat continue à considérer la fonction publique comme une variable d'ajustement budgétaire. Il propose ni plus ni moins de:


- Supprimer l'annuité une année sur deux !


- Engager les nouveaux employé-e-s deux classes en dessous du salaire mérité pendant les années de probation.


- Ne pas indexer les salaires à l'inflation.


Sur une carrière d'enseignant, les deux premières mesures, si elles devaient se prolonger au-delà du plan quadriennal, équivalent à une perte cumulée de 400'000.- de salaire ! Plus d'infos à ce sujet sur cette page.

Une assemblée du personnel à laquelle vous êtes toutes et tous conviés aura lieu le 8 novembre prochain dans une salle à définir (20h00).